Seuil météo: 15 °

Normal
0

21

false
false
false

FR-BE
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent: » »;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:10.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:115%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family: »Calibri », »sans-serif »;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

CLLlLe comportement des nénuphars permettrait à certains jardiniers de prévoir la météo. Quoi qu’il en soit, en ce début d’été, nous ne sommes pas épargnés par le temps maussade et les précipitations.

Chacun ressent  différemment les caprices du temps. Nous réagissons à l’ensoleillement et les variations du thermomètre ont un impact dans tous les domaines de notre vie: comportement, travail, loisirs,  humeurs, santé mais aussi dans nos pratiques de consommation.

80% de nos activités économiques dépendent des caprices du thermomètre (1).

Au niveau de notre consommation et de nos impulsions d’achats, des études ont montré que 60% des catégories de produits de grande consommation sont météosensibles.

Le seuil psychologique majeur de déclenchement qui nous fait basculer des produits hivernaux vers les produits d’été est la température de 15 ° C.

Ainsi, à 5°C, comme le montrait un reportage télévisé (2), le client se dirige vers le fromage à raclette. A 20°C, les responsables des boucheries préparent les saucisses et viandes pour les barbecues.

 Barbecue.jpg

Scampis barbecue

A 21° C, on ajoute les glaces. A 24°C, les clients achètent leur maillot de bain.

Le corps humain doit rester à une température aux environs de 37°C quelle que soit les variations de la température extérieure, -8°C ou + 32°C. Il s’adapte aux variations.

Notre corps dépense le moins d’énergie quand  la température environnementale est à 18 °C et  la température optimale pour le sommeil s’étale entre 16 et 21 degrés.

La température idéale serait 22°C.

Au-delà de 28°C, on sort d’une zone d’équilibre avec l’extérieur et de confort, selon le Pr. Primioulle ( ULB).(3)

Au-delà de 30°C, sortir est à éviter car notre organisme souffre.

35°C est une phase critique: notre corps ne peut plus évacuer la chaleur.(3)

Pour les personnes âgées, la régulation du corps étant moins bonne, le seuil d’alerte est plus bas (30°C).

En effet, l’âge entraîne progressivement une diminution de la perception des changements de température. La composition du corps humain se modifie: le corps d’un cinquantenaire contient environ 50 % d’eau,  et celui d’une personne de 25 ans 60 %.

Le mécanisme de la soif se dérègle et n’apparaît que lorsque la déshydratation est déjà bien engagée d’où la vigilance recommandée pour boire suffisamment d’eau.

D’autre part, le système de transpiration perd son efficacité de régulation, et la chaleur est moins bien supportée: l’adaptation d’un vêtement adapté à la température extérieure est capitale.

Dans nos régions, 10°C correspond à un temps frais et implique une tenue chaude pour sortir. En dessous de 5°C environ, un bonnet et des gants semblent utiles à beaucoup d’entre nous.

15°C nous mène dans une garde-robe d’entre saison et un petit gilet ou un pull sont nécessaires.

A partir de 18°C, on peut songer à alléger les tenues.

De nouvelles technologies textiles peuvent nous aider efficacement. Des textiles « intelligents », très légers, grâce à un effet climatisant peuvent augmenter le bien-être des seniors qui revêtent parfois des vêtements trop lourds ou inadaptés à la température extérieure.

1.  1.  En Belgique, la température moyenne annuelle est de 9,7 °C,  et les températures moyennes sont de 17,0 °C en été et 3,1 °C en hiver.

2.  Reportage télévisé Journal A2/ 18 avril 2013 – Journaliste Virginie fichet.

3. Le Soir, 24 juillet 2013. Page 7.

2 commentaires sur “Seuil météo: 15 °

  1. Au delà de 30°, le corps humain est mis à rude épreuve d’autant que nous n’y sommes guère habitués !
    Le soleil est bien présent, trop tout à coup!
    On peut parler en ce début juillet de canicule: durant au moins trois jours, les températures nocturnes minimales sont au-dessus de 20°C et les températures maximales supérieures à 33°C.
    Il n’y a pas encore d’alerte ozone mais le seuil d’avertissement de 180 mg par m3 pourrait être dépassé dans nombreuses régions, ce qui entraînerait des difficultés respiratoires pour les personnes sensibles notamment les seniors + et les petits enfants.
    Les mesures de vigilance comme boire régulièrement et se maintenir le plus possible au frais sont valables pour tous!

    J'aime

Les commentaires sont fermés.