Et si vous aviez envie de travailler après 65 ans ?

65 ans ! 

La pension n’est pas obligatoire. Le droit au travail et au libre choix d’une activité professionnelle est garanti par l’article 23 de la Constitution belge et ne s’arrête pas à 65 ans.

Ages horloges.jpg

A chacun, son heure…

Même si l’Office national des Pensions envoie un courrier à domicile au domicile du salarié, celui-ci n’est pas obligé de prendre sa pension à 65 ans. Les personnes n’enfreignent aucune loi si elles ne demandent pas leur pension.

En Belgique, l’âge légal de la pension est de 65 ans pour tous, hommes ou femmes (*).

Attention : la personne qui bénéficie d’une prestation sociale (maladie, chômage, prépension…) est obligée de prendre sa pension à l’âge légal car la pension légale a priorité par rapport aux prestations sociales (voir ONP).

Peut-on continuer à travailler après 65 ans ?

Oui.

La faculté éventuelle de continuer son emploi dans les mêmes conditions s’organise différemment suivant que l’on soit fonctionnaire, salarié ou indépendant.

Fonctionnaires: les agents statutaires de la fonction publique administrative fédérale peuvent solliciter, auprès de leur fonctionnaire dirigeant, leur maintien au travail après l’âge de 65 ans, au plus tard six mois avant la date de son 65ème anniversaire et au moyen d’un formulaire officiel. La décision de l’employeur devra être motivée. L’autorisation est limitée à un an mais est renouvelable.

Salariés: les salariés peuvent rester au travail aussi longtemps qu’ils le souhaitent, si leur employeur est d’accord.Cependant, ils n’ont plus droit à la couverture sociale habituelle des travailleurs (allocations chômage, …).Evidemment,le moment choisi, le salarié introduira lui-même sa demande de pension.

Indépendants: sans limitation et sans autorisation, les indépendants peuvent continuer à travailler.

Options éventuelles à examiner:

  • accepter la pension et de la combiner avec un revenu d’appoint (voir ci-dessous) ;
  • s’établir à son propre compte après 65 ans.

En étant pensionné, peut-on encore travailler après 65 ans?

Oui.

Jusqu’à présent, les revenus que l’on pouvait obtenir de ces activités exercées après 65 ans étaient limités à un plafond, et si ce plafond était dépassé, le droit à la pension était rogné et même parfois supprimé.

Les modifications pour les pensions prévues par la réforme des pensions prennent cours à partir du 1er janvier 2013 et apportent une grande innovation au régime des pensionnés-travailleurs de plus de 65 ans à condition d’avoir atteint une carrière de 42 ans au moins: il n’y a plus de plafond qui limitent les revenus. Dans ce cas, il est donc possible de combiner la totalité de la pension avec un revenu d’appoint illimité. Cette mesure vaut pour les pensionnés tous régimes confondus (salarié, indépendant, fonction publique). Voir mise à jour de cette mesure ci-dessous.

Si la carrière est moins longue que 42 ans, (ou si on a moins de 65 ans), l’actuel plafond indexé de revenus est maintenu et la sanction en cas de dépassement est assouplie: le pourcentage en dessous duquel la perte de pension est proportionnelle au dépassement des limites de revenus est porté de 15 à 25%.

En règle générale, un pensionné doit déclarer son activité professionnelle, sauf s’il a plus de 65 ans et que sa pension est déjà payée (ONP).

Mise à jour (17.12.2014)

Les pensionnés, salariés et indépendants, peuvent mener dès le 1er janvier 2015, une activité professionnelle, quelle qu’elle soit,
– dès le 1er janvier de l’année de leurs 65 ans
ou
-lorsqu’ils atteignent 45 ans de carrière.

Une de ces 2 conditions est suffisante.
Ces travailleurs pensionnés ne perdent pas la pension pour laquelle ils ont cotisé.
La suppression de la limitation d’activité autorisée pour les pensionnés a été autorisée en conseil des Ministres.

(*) La pension de retraite prend cours le premier jour du mois qui suit le 65ème anniversaire.

4 commentaires sur “Et si vous aviez envie de travailler après 65 ans ?

  1. Bonjour à tous,
    Tout le monde dit que c’est bien de travailler le plus tard possible.
    Personne n’ a cependant envie de vous engager une personne plus agée même si elle le peut et le veux.
    Quelle est la solution? cz n’est pas un déshonneur que de vouloir travailler

    J'aime

  2. Effectivement, il est déjà très difficile de trouver un job à partir de 45 ans.
    Après 65 ans, dénicher un emploi rémunéré même à temps partiel est rare. Les personnes qui restent au travail sont des indépendants ou des salariés qui, avant la pension, ont pu négocier avec leur employeur, un pan d’activités.
    D’autre part, l’activité de seniors pensionnés bénévoles ou volontaires se développe et se structure dans d’autres organismes de manière identique au travail de leurs salariés. Cela se fait au détriment d’un emploi partiel rémunéré qui conviendrait à d’autres seniors.
    Il est difficile de contrer les préjugés et les pratiques discriminatoires liées à l’âge.
    En pratique, les travailleurs seniors restent fort isolés.

    J'aime

  3. Modification annoncée pour le 1er janvier 2015.
    Les pensionnés, salariés et indépendants, peuvent mener dès le 1 er janvier 2015, une activité professionnelle, quelle qu’elle soit,
    – dès le 1 er janvier de l’année de leurs 65 ans
    ou
    -lorsqu’ils atteignent 45 ans de carrière
    Une de ces 2 conditions est suffisante.
    Ces travailleurs pensionnés ne perdent pas la pension pour laquelle ils ont cotisé.
    La suppression de la limitation d’activité autorisée pour les pensionnés a été autorisée en conseil des Ministres.
    http://www.lameuse.be/1171904/article/2014-12-16/willy-borsus-le-confirme-la-pension-un-salaire-c-est-oui-des-le-1er-janvier

    J'aime

Les commentaires sont fermés.