« Le destin souffle sans soufflet de forge » (Proverbe zambien)

 

Zambie3.jpg

Merci ! Les lions de Zambie n’ont pas fait de croque-monsieur avec mon fils, parti en Zambie comme volontaire pour la protection des animaux sauvages, avec l’organisation WEP.

Il revient avec des images de faune superbe, de paysages majestueux comme les spectaculaires chutes Victoria.

Zambie1.jpg

 

Le pays a une population d’environ 13 millions d’habitants. L’espérance de vie  y est de 51 ans  pour les hommes et de 54 ans pour les femmes.

Pyramide Zambie.pngLa pyramide des âges montre que la population se répartit pour 46,3% dans la classe d’âge 0-14 ans, et pour 51,3% dans la classe 15-64 ans.

L’âge médian de la population y est de 16 ans. L’indice de fécondité est de 5,4 enfants par femme, mais le taux de mortalité infantile est très élevé.

La population des plus de 65 ans représente seulement 2,4%.


Le sort des seniors n’est pas enviable. La culture zambienne prône le respect des personnes âgées.

Actuellement pourtant, cette tradition est largement bousculée par les problèmes de santé.

130 personnes, dans la tranche d’âge des 20-40 ans le plus souvent, meurent chaque jour du sida. En Zambie, de nombreux foyers sont composés uniquement d’enfants et de grands-parents et même d’arrière grand-mère comme le montre cette vidéo.

http://www.goodnesstv.org/fr/v/49700/Goodness TV (Zambie): La petite Maggie, 9 ans, de Zambie est une orpheline du sida comme 12 millions d’enfants en Afrique. Elle et son arrière-grand-mère luttent tous les jours pour survivre dans des conditions d’extrême pauvreté. La mort est omniprésente et les enfants d’Afrique portent un lourd fardeau sur leurs épaules: Le deuil et la peur. World Vision les aide à échapper à leur destin tragique. L’accès à la formation et un accompagnement psychologique leur permet de croire en un avenir meilleur.

Sans ressources et fatigués de travailler aux champs, ces grands-parents, souvent seuls survivants, s’épuisent vite. Les jeunes qui pourraient les soutenir financièrement ne trouvent pas de travail : le chômage est très important. 64% de la population des 13,4 millions d’habitants vit donc sous le seuil de pauvreté (moins d’un dollar par jour).

L’agriculture n’est pas assez développée et est axée sur la culture du maïs. Le seul moteur de l’économie zambienne est l’exploitation du cuivre qui constitue les trois quarts des exportations et fournit les deux tiers des revenus du gouvernement.

Les Chinois exercent une énorme pression économique en Zambie, pays pauvre mais riche en matières premières (cuivre, cobalt). Il y a près de 100.000 chinois sur place qui s’impliquent dans les grandes entreprises ou mines privatisées. Mais la tension croît de plus en plus avec les ouvriers zambiens à cause des mauvaises conditions de travail et des bas salaires.

Zambie2.jpg

 


Le gouvernement compte beaucoup sur l’apport économique des touristes. Les infrastructures d’accueil ont été améliorées. Le territoire compte de nombreux parcs nationaux où le touriste, sous la conduite de guides, peut approcher les animaux.